Le Secret : il n’y en a pas !

Dans les heures sombres que nous vivons pour la liberté de chacun, le complotisme a bonne presse. Une minorité décide pour la majorité « et c’est comme ça ! ». La dictature n’a pas fait que pointer le bout de son nez, elle est désormais accepter par tous, et insidieusement, elle s’installe durablement dans les habitudes quotidiennes.

Vous avez les clés de votre vie, de votre santé, ne laissez personne vous expliquer ce qui est le mieux pour vous, vous le savez déjà au fond.

Cet article veut remettre votre être au centre de votre quotidien, de faire sauter le verrou du fatalisme, des théories fumeuses, et des idéaux commerciaux.

Ce qu’on ne vous dit pas

Voilà le point de départ de toute théorie du complot. Elle consiste à vous faire croire que vous n’avez pas les manettes de ce qui se passe.

L’exemple le plus facile à comprendre est celui des dentifrices. Chaque grande marque trouve, dans les progrès de la chimie de synthèse, de nouvelles façons de vous aider à garder les dents blanches et sans caries. Pensez-vous réellement qu’en décembre 2020, les consommateurs de ces dentifrices font moins de caries que les autres ?
Ce que les industriels ne vous disent pas dans les publicités, c’est que ça ne marche tout simplement pas. En fait, ce n’est pas tant que le produit en lui même soit inutile (quoi que…), c’est surtout qu’eux même sont persuadés à tord que c’est comme ça que ca marche. Il n’a jamais suffit de minéraliser l’émail de surface pour qu’une dent se protège « des attaques carieuses ». Voilà l’erreur ! Si la qualité de votre dent est mauvaise (mauvaise santé, polymédicamentation, syndromes métaboliques, carences alimentaires, etc), vous pourrez vous brosser 80 fois les dents par jour avec OralB, Colgate, ou Sensodyne, le résultat sera un gros trou dans une dent, puis dans un autre et encore dans une autre…

Partout où se présente la fatalité, il y a anguille sous roche.
L’exemple le plus difficile à appréhender est celui des dents qui « bougent » ou des « déchaussements dentaires » ou encore des « saignements de gencives ».
Le constat est simple: la maladies parodontales sont très difficiles à aborder et à soigner. Dans les études, on évoque régulièrement les taux de réussite et d’échecs des traitements, et dans le cas des traitements des parodontites (maladies du parodonte), les résultats sont disons le, mauvais !
Pour le dentiste, le traitement à base de « nettoyage », détartrage, surfaçage, enseignements à l’hygiène, porte de bons résultats immédiats ou moyen terme, et très rarement de bons résultats long terme. Donc chaque professionnel invente une théorie plus ou moins fumeuse invoquant la génétique, le manque de chance, le fatalisme. J’ai même entendu des patients me dire : « chez moi, c’est une bactérie très rare que j’ai contracté en Afrique lors de mes voyages qui m’attaque les gencives ! » Détrompez-vous, ce genre d’explication est très courante et parfois même, c’est un professionnel de la santé qui l’invente…
En effet, il est possible de contracter des parasites, des amybes, des bactéries dans des pays étrangers, mais le système immunitaire sait nous rappeler à l’ordre, et imaginer contracter une bactérie qui ne s’attaquerait qu’aux gencives, le tout soutenu par un devis à 3 000€ pour la supprimer…

Finalement, ce qu’on ne vous dit pas, c’est qu’il vous appartient, malgré votre terrain personnel (parents « sans dents », dents qui bougent, gencives qui saignent…), de faire le point sur votre hygiène de vie, sur votre qualité alimentaire.

Ce qu’on vous dit

« Si vous avez des sensibilités dentaires, prenez Sensodyne ».
« Vous avez les gencives qui saignent, prenez Arthrodont ».
Les solutions faciles sont la plupart du temps fausses.
Oui les commerciaux et plus globalement les laboratoires pharmaceutiques répondent à une demande. Oui les gens ont besoin d’un dentiste en cas de douleur. Mais non, le dentiste n’est pas responsable de votre santé.

Ce n’est pas en soulageant sa conscience une fois par an, à travers une consultation chez le professionnel que vous aurez une bonne santé dentaire.

Ce n’est pas non plus en se brossant les dents 3 fois par jour, tous les jours de l’année que nous aurons de bonnes dents.
Chaque dent est un organe et chaque dent à besoin de nombreux nutriments pour évoluer tout le long de votre vie.
Certaines études tendent à prouver que le brossage dentaire pourrait ne servir à rien, si nous avions une alimentation suffisamment riche en vitamines liposolubles, en anti-oxydants et en minéraux disponibles.

Il faut désormais, dépasser le concept des méchantes bactéries qui mangent les dents. Ce concept est enfantin, simpliste et totalement faux. De même qu’il n’existe pas plus de virus assassins, il n’y a pas de vilaines bactéries dans la nature.
Si les bactéries produisent des acides qui déminéralisent l’émail de vos dents, c’est que votre alimentation est trop riche en sucres… Et si votre dent ne peut pas se défendre par elle même contre un sur-plus de sucres ponctuel (chocolat de Pâques, ou de Noël), c’est que vous n’êtes pas en bonne santé, tout simplement.
« Faire une carie » n’est pas un échec de vie personnel. Il faut prendre cette éventualité comme un signal d’alarme, comme un appel du pied de votre santé qui est dégradée.
Si vous avez une santé fragile, des syndromes de déficience immune acquise, alors attendez vous à ce que vos dents en pâtisse. Le point de départ d’une meilleure santé, serait probablement de reprendre une alimentation saine et de se pencher sur les habitudes de vie, pour sortir du cercle vicieux de la maladie, vers un cercle vertueux de la bonne santé.

Non-dits et dit

Les traitements naturels, homéopathie, naturopathie, voire même allopathie, ne seront jamais des remèdes miracles.

Les huiles essentielles par exemple peuvent être de superbes alliés pour vous épauler dans des lésions ponctuelles, des chirurgies quelconques.
Mais aussi bonnes soient elles pour la santé, elles ne sont pas miraculeuses pour autant.

Finalement, rien n’est jamais miraculeux en dehors de l’incroyable capacité de votre corps à se défendre par lui même.
Donnez lui le pouvoir de faire face, et il le fera avec une efficacité redoutable.

Comme à chaque fois, prenez le pouvoir ! Le dentiste n’est qu’un mécano, un technicien là pour vous aider à soutenir un problème ponctuel. Si vous laissez votre alimentation, et votre hygiène de vie de côté, préparez donc votre mariage avec la roulette et le manque de chance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s